lundi 10 mars 2008

Poulet à la sauce Satay


D’abord, Flo Bretzel m’a narguée avec ses recettes au beurre de cacahuètes. Ensuite, j’ai trouvé une recette utilisant du beurre de cacahuètes au détour d’un dossier de Recettes Pour Tous sur la citronnelle. Trop, c’est trop, il fallait agir. Le verdict est sans appel : délicieux, mais heureusement que le froid fait griller des calories. La recette est directement inspirée de Recettes Pour Tous, mais aménagée ici ou là, notamment dans la cuisson : j’ai préféré faire cuire les aiguillettes de poulet au four, et non en brochettes au grill.

Poulet à la sauce Satay
Pour deux personnes

2 blancs de poulet
Marinade :
1 gousse d’ail
1 tige de citronnelle
1 cuillère à café de curry
un peu de coriandre
1/2 verre de lait de coco
1 cuillère à soupe de beurre de cacahuètes
Pour la sauce :
1 gousse d’ail
1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
2 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes
2 cuillères à soupe de cacahuètes
4 cuillères à soupe de lait de coco

Pour la marinade

Mixez l’ail, la citronnelle et la coriandre et versez cette préparation dans un bol.
Ajoutez le vinaigre, le beurre de cacahuètes et le lait de coco.
Découpez les blancs de poulet en lanières et recouvrez de la marinade. Réservez au frais.

La sauce
Faites revenir l’ail écrasé dans un peu d’huile dans une casserole. Ajoutez le vinaigre, le beurre de cacahuètes et le lait de coco et laissez cuire cinq minutes. Versez ensuite les cacahuètes que vous aurez hachées grossièrement avec un grand couteau.

La cuisson du poulet
Préchauffez le four à 180 °.
Enfournez le poulet et sa marinade pendant 20 minutes.
Réchauffez la sauce au dernier moment.

Ce poulet à la sauce satay se déguste avec un riz blanc.

4 commentaires:

Flo Bretzel a dit…

Le problème, c'est qu'on devient vite accro!

Kalar a dit…

See Here or Here

Fredee a dit…

Le pulet satay ca dechire...le beurre de cachuete donne un gout incomparable a cette sauce! J'en ai deja fait plusieurs fois et a cahque fois c'est un regal! C'est sur c'est un peu gras mais c'est tellement bon que de temps en temps ca fait pas de mal ;-)

sylvia & chris a dit…

Ceci est une prise d'otage !
Nous faisons intrusion dans ton blog car aujourd'hui ce n’est pas que le lendemain des municipales, c'est aussi la fin des haricots !
Pour nous, du moins...
Nous participons à un concours de cuisine organisé par Ofimer et si nous ne restons pas dans les six premières places grâce aux votes des internautes, nous ne pourrons jamais espérer être jugées par un jury de professionnels gastronomes !
Alors au diable l'avarice ! A ta souris et sache qu'en deux clics seulement tu peux nous sauver, nous et notre filet de lieu jaune au chocolat blanc et à la violette de Toulouse !
Bon, nous n'avons pas la prétention de finir 1ères ni d'atteindre un jour la postérité !
Mais nous sommes sur les dents, nous rayons le plancher, nous n’avons plus d’ongles, nous ne dormons plus, nous ne mangeons plus, car nous craignons de ne pas au moins atteindre la prochaine étape !
On a tout essayé : supplié nos amis, nos parents, payé nos voisins, alerté les médias, fait des incantations vaudous, mais aujourd'hui, il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer, l'humour et... toi ! C’est par là : http://www.polldaddy.com/poll.aspx?p=379899

Alors même si tu ne votes pas pour nous, il nous reste toujours le plaisir de découvrir ton blog qui est très sympa et ton poulet qui a l'air délicieux !